samedi, janvier 16, 2021
Province

RDC/Tête-à-tête Baseane Nangaa et le caucus des élus nationaux du Haut-Uele: l’état de lieu de la province passé en revue afin de regarder sur la même direction de développement

87views

Le Gouverneur du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a échangé ce samedi, 14 novembre à Kinshasa, avec le caucus des élus nationaux (députés et sénateurs) de sa province.

La question de développement du Haut-Uele était le point culminant de leur tête-à-tête.

Occasion pour le gouverneur de faire l’état de lieu de la province aux élus en vue de réfléchir ensemble sur où commencer pour développer cette province.

« Christophe Bassean Naanga a plus martelé sur les travaux d’infrastructures notamment la construction et réhabilitation des routes, des bâtiments publics, points de contrôle et de contribution, des aéroports et aérodromes avant d’annoncer d’autres projets dans ses tiroirs ainsi que l’achat des engins de génie civil » a-t-on appris de source de la communication du gouverneur.

Les efforts fournis dans la mobilisation des recettes localement n’ont pas été omis dans ce rapport de Naanga devant les élus.

Il a en outre, sollicité l’accompagnement des élus nationaux dans le lobbeying auprès des autorités nationales en vue du recouvrement de la rétrocession, le Fonds de financement du FONER et autres pour permettre à la province de disposer des moyens nécessaires pour son décollage.

Au plan sécuritaire, le gouverneur du Haut-Uele a évoqué la problématique des éleveurs Mbororo au centre des tensions au sein des communautés d’accueilles nécessitant l’appui des députés et sénateurs de la province afin que le pouvoir central s’y met pour le départ de ce Mbororo.

En réaction, le caucus s’est dit satisfait des efforts déployés par le gouverneur et promet de s’impliquer dans la solution aux problèmes restant.

« Le caucus des élus ont fait sien ces préoccupations exprimées par le Gouverneur et promet de l’accompagner dans ce grand chantier de développement au profit des populations du Haut-Uele » a déclaré Crispin Atama Tabe, député national élu du territoire de Faradje qui a découragé toute initiative tendant à déstabiliser les institutions politiques provinciales.

Il importe de rappeler que cette réunion a connu la participation de Paulin Odiane, Justin Somana, Geneviève Inagosi, Jean-Pierre Batumoko, John Kezamutu, Dieudonnette Mungwa Nadio, Jean Bakomito, Marie-Thérèse Karume, Jean Karume, Jean-Marc Mambidi, Xavier Bonane, Anakonzi Masikini et Atama Tabe, tous élus du Haut-Uele.

Muammar Awoni, à Isiro.

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence.