Saturday, May 8, 2021
Province

Kwilu: Le collectif des jeunes leaders d’Idiofa exige la libération sans condition de Delon Kampay, DG du SECOPE arrêté sans fondement (Déclaration)

32views

Dans une déclaration faite ce Mardi 26 janvier 2021, les jeunes leaders d’Idiofa, habitant le chef lieu du Kwilu, a exigé sans condition, la libération de Delon Kampay, Directeur général du SECOPE, arrêté selon ce collectif, sans fondement.

Pour ces jeunes, le dossier de Delon Kampay est vide et par conséquent, les poursuites contre lui doivent être abandonnées.

“Nous, collectif des jeunes leaders d’Idiofa, habitant au chef-lieu de la province du Kwilu, ayant appris avec consternation l’arrestation du Directeur National du SECOPE (RDC), Monsieur Delon KAMPAY, digne fils de la Province du Kwilu en Générale et du Territoire d’Idiofa en particulier.

Néanmoins, nous sommes et restons conscient que la ferme volonté du Chef de l’Etat de faire de la République Démocratique du Congo, un pays de droit est un atout majeur pour le développement de la terre de nos aïeux.
Cependant, au nom de toute la jeunesse de notre province, nous constatons que l’Inspection Générale des Finances qui a boutiqué sur le dossier de cette arrestation, présage d’être un organe de règlement de compte mais fait semblant de travailler pour l’intérêt du peuple congolais à travers la politique du Chef de l’Etat.

S’il faut revenir sur les allégations attachées à la personne de Monsieur Dalon KAMPAY sur le détournement du fameux 62 milliards de franc congolais, de commun accord avec le collège des avocats de notre frère et après analyse, retenons que :

– Les salaires des enseignants sont bancarisés et la mission du SECOPE ne s’arrête que sur la production des listes effectives des enseignants éligibles à la paie ;

– Le 62 milliards de francs congolais que brandit l’IGF représente près de la moitié de l’enveloppe salariale destinée à la paie des enseignants dont le nombre s’élève à 608.000 dans l’ensemble du territoire national.

Ainsi donc, la jeunesse kwiloise s’interroge sur :

– Pourquoi on ne recourt pas aux banques pour se faire une idée exacte sur l’opération de paie des enseignants ?

– Pourquoi la disparition de cette enveloppe de 62 milliards de franc congolais sur le 136 milliards n’impacte pas les salaires des enseignants ?

– Qui se cache derrière cette affaire ?

La réponse à toutes ces questions démontre noir sur blanc que le Directeur National du SECOPE est loin de cette plaque de détournement et que son innocence doit crier jusqu’à la région montagneuse.

Pour ce, nous, jeunes leaders du Territoire d’Idiofa vivant au Chef-lieu du Kwilu, exigeons sans condition la libération de Monsieur Delon KAMPAY, Directeur National du SECOPE et rappelons à l’IGF et à la justice Congolaise que l’Etat de droit, prôné par le Président de la République, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO n’est pas objet des règlements de compte mais plutôt doit rayonner et être pratiqué dans la légalité.

Nous Invitons par ailleurs toute la population du Kwilu à se mobiliser comme un seul homme pour barrer les routes aux imposteurs qui veulent prendre notre pays en otage en se cachant derrière la vision du chef de l’état.”, Peut-on lire dans ce communiqué signé par Arnold Mbongompasi, coordonnateur de cette structure.

Pour rappel, le directeur général du SECOPE, Delon Kampay a été arrêté le 22 janvier pour notamment, détournement de 62 milliards destinés à la paie des enseignants.

Rédaction

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!