Saturday, May 8, 2021
Société

Maï-Ndombe : 67 corps repêchés et plus de 300 rescapés dans un naufrage sur le fleuve Congo

146views

Un cas de naufrage est signalé la nuit du Lundi, 15 février au village Longola Ekoti vers NKANA dans la province du Maï-Ndombe Une localité située à la frontière de la province du Maï-ndombe et la ville province de Kinshasa.

Bilan provisoire, une soixantaine des corps déjà repêchés sous l’eau, plusieurs disparus et perte des marchandises.

Selon le témoignage, Il s’agit de la balénière HB Botalima en provenance de Kinshasa pour Lokolama qui a chavirer suite à un balancement des personnes qui se trouvaient sur la toiture de la balénière “.

” Cet accident s’est produit au village Longola Ekoti vers NKANA dans la frontière de la province du Maï-Ndombe et La ville province de Kinshasa. La surcharge et la navigation nocturne seraient à la base de cette noyade a indiqué Monsieur Ipan Alamiande Guérshom, un des agents de la Direction Générale des Recettes du Maï-Ndombe ( DGRM ).

Nous déplorons et condamnons avec la dernière énergie l’avènement de ce drame et nous appellons les armateurs à respecter les heures de la navigation et surtout que les autorités compétentes veillent aux déplacements non conformes qui occasionnent quelquefois la perte des vies humaines qui sont sacrées et sensées être protégées a-t-il ajouté.

Et d’ajouter : ” Que les armateurs aient la conscience lors de leurs chargements car ils transportent non seulement les marchandises mais aussi les vies humaines. C’est suite à la patrouille de la DGRM que ces rescapés ont été sauvés ” .

Nous risquons d’enregistrer plus de nombres des corps sans vie car selon les rescapés, il y aurait plus de 700 personnes ayant pris place dans cette ambarcation. Mais enregistré qu’une trois centaines de personnes ayant trouvées vie sauve cela veut dire que les nombres des morts et disparus pourraient augmenter. Et nous demandons aux décideurs d’intervenir vite à cette situation de peur d’enregistrer une épidémie car NKANA est un petit village qui ne pouvait pas contenir beaucoup de monde conclu monsieur Guérshom Ipan Alamiande.

Il est à noter que plusieurs services surplace sont en œuvre pour la recherche des corps sur fleuve Congo afin de les évacuer pour enterrement.

Blaise MABALA à Inongo.

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!