mardi, avril 13, 2021
Page noire

Kwilu: Des derniers hommages rendus à N’singa Udju à Bandundu

24views

La population de Bandundu a rendu ses derniers hommages à N’singa Udju, l’ancien premier ministre congolais sous l’ère Mobutu.

C’est par une messe de repos de l’âme organisée ce mercredi 10 mars 2021, par le gouvernement provincial à l’église Saint Hippolyte à Bandundu.

Dans son homélie tirée de Marc chapitre 10 du 41 au 45è verset, l’abbé Avelin, officient du jour, a exhorté les acteurs politiques à servir avant de se servir selon l’esprit de N’singa Udju.

« Jésus Christ s’est donné pour nous, le patriarche N’singa Udju à servi avant de se servir raison pour laquelle nous avons aujourd’hui du courant à Bandundu et son érection en chef lieu. Il a été du Lac Léopold 2, mais a influencé pour que Bandundu, une englomération dans le Kwilu, d’être le chef lieu alors qu’il avait la possibilité de l’amener dans la province du Lac Léopold 2 aujourd’hui Maï-Ndombe. Qu’il soit un modèle pour les politiciens d’aujourd’hui », déclare l’officient du jour dans son homélie.

À l’abbé René Ngambele, recteur de l’Université de Bandundu de poursuivre dans son témoignage que N’singa Udju l’avait expliqué comment Bandundu était devenu chef lieu.

« La politique de Mobutu était de supprimer les provincettes pour ne les garder que dans un grand ensemble. Un jour vers les années 1969, dans le bateau présidentiel au niveau de Dima-Lumbu sur la rivière Kasaï, Mobutu lui demanda sur le où placer le chef lieu pour le grand Bandundu après réunification de 3 provincettes. N’singa lui dira, comme Inongo perdra son pouvoir du chef lieu du Lac Léopold 2, Kikwit va perdre au Kwilu et Kenge au kwango, le mieux serait de l’amener au centre pour faciliter l’accès raison du choix porté sur Banning ville aujourd’hui, Bandundu. », Témoigne le professeur René Ngambele.

Par ailleurs, Ivone Bwanga, membre de la famille biologique, plaide pour la reconnaissance des mérites de N’singa Udju par la ville de Bandundu.

 

Pour sa part, le gouverneur du Kwilu Willy Itsundala Asang, dit reconnaître du patriarche, un sens de réunification dans la politique.

« Si N’singa était séparatiste, il aurait voulu que le chef lieu du grand Bandundu profite à l’un issu des 3 provincettes notamment Kwilu, Kwango et lac Léopold 2, aujourd’hui Maï-ndombe mais il voulu réunifier les peuples de ce milieu raison du choix porté sur Bandundu, un milieu neutre. Que personne ne se tape du poitrine pour dire Bandundu m’appartient non! Cette ville appartient à nous tous grâce à N’singa Udju. Peuples du Kwango, Maï-Ndombe et du Kwilu, sentez-vous à l’aise à Bandundu, une ville cosmopolite », déclaré l’autorité provinciale.

Cette messe de repos de l’âme de N’singa Udju à drainé plusieurs cadres du monde politique, économique, sécuritaire et de la société civile à l’église Saint Hippolyte à Bandundu.

Notez que, À travers la ville de Bandundu, des banderoles sont visibles rendant également hommage au patriarche N’singa Udju qui va être porté en terre ce jeudi à Nsonte, son village natal, une englomération située à quelques kilomètres de Semendwa dans le territoire de Kutu, au Mai-ndombé.

Rédaction

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!