jeudi, septembre 22, 2022
Securité

RDC: Jean-Claude Katende alerte l’opinion contre la dangereuse politique du Président Tshisekedi à l’Est de la RDC

53views

 

Après mutualisation des forces de sécurité entre la République Démocratique du Congo, de la République de l’Ouganda et celle du Rwanda, les réactions ne cessent de tomber, la plus interpellatrice est celle de Jean-Claude Katende, Président de l’ASADHO, qui appelle le peuple congolais à se soulever contre la politique qu’il qualifie de dangereuse du chef de l’État Congolais, à l’Est de la RDC.

Dans un tweet publié ce Vendredi 17 Décembre 2021, cet activiste des droits de l’homme a étonnamment fustigé la très dangereuse politique initiée par le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à l’Est de RDC, en se mutualisant avec les forces de sécurité des pays frontaliers, avec qui les relations ont longtemps été contrastées. L’homme a toujours soutenu les positions prises par le précité et a en effet vanter ses bonnes intentions de bien vouloir faire émerger le pays de Lumumba, mais cette fois-ci, c’est inacceptable car, fait-il savoir, l’intégralité de la République est hypothéquée.

« Si nous ne nous levons pas contre la politique du Président Tshisekedi a l’Est du pays, nous allons nous retrouver avec un pays totalement occupé et exploité par les étrangers. J’ai toujours attiré l’attention de tous sur cette politique dangereuse» a-t-il tonné avec fermeté.

Comme nous l’avons souligné à l’attaque de notre narratif, la question a ravivé des vives tensions au sein de la classe politique et sociale de la RDC, au point que, même les courants qui ne peuvent pas se converger sur un seul point de vue, semblent se rencontrer en faisant semblant de se côtoyer philosophiquement, je cite, la personne de Noël Tshiani Mwandiavita, un des redoutables sympathisants du fils «ya Tshitshi», en fait une dénonciation farouche à l’instar de Martin Fayulu Madidi qui aussi venait de se libérer de son silence pas plus tard qu’hier avec un ton aussi répressif que ça.

Noel Tshiani, quant à lui, n’arrive pas à digéré cette déception, de la part de celui en qui il avait placé son espoir de voir les choses évoluer selon les attentes de la population, «Je suis outré par la présence des policiers Rwandais sur le sol Congolais de Goma pour quelque raison que ce soit. N’ayons pas de mémoire courte en ignorant d’où nous venons. La succession des violations de la souveraineté nationale prend des allures très inquiétantes.» s’est -il exprimé avec plein d’amertume.

Rappelons à cet effet qu’après le déploiement des éléments des forces armées Ougandaises sur le sol RD Congolais, notamment à sa partie Est sous état de siège depuis près de 6 mois, une mutualisation des forces de police rwandaise et congolaise vient d’entrer en vigueur il y a à peu près une semaine passée , précisément dans la ville de Goma. Tous, avec un seul objectif, éradiquer toutes les forces négatives dans cette partie du pays, longtemps meurtrie.

 

Dario Kiaka

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!