jeudi, mai 26, 2022
Société

RDC : L’institut Congolais des droits de l’homme ( ICDH ) en collaboration avec le paradigme initiative sensibilisent les activistes des droits de l’homme sur les matières des droits et l’inclusion numérique

20views

 

Trente-cinq séminaristes venus des organisations de la société civile parmi lesquels trois femmes et trente-deux hommes ont été sensibilisés jeudi 24 février dernier, dans la salle Léo du Centre culturel Boboto à Kinshasa sur les matières des droits et l’inclusion numérique en République démocratique du Congo.

Organisées par l’institut Congolais des droits de l’homme ( ICDH ) en collaboration avec le paradigme initiative et sous le financement de l’internews, ces assises ont pour but de réunir les autorités de régulation, les institutions nationales des droits de l’homme, les fournisseurs d’accès à l’internet, la société civile, les universitaires mais aussi les responsables du ministère du numérique pour échanger, croiser les points de vue mais surtout réfléchir et aboutir aux recommandations pertinentes en vue d’une inclusion numérique.

Prenant la parole en premier, Me Michèle Calenga alors chargée de communication de l’institut Congolais des droits de l’homme ( ICDH ) a indiqué que le numérique, il va s’en dire, se déploie sur tout le territoire national Congolais. Là où l’avion, la voiture, le train peinent à arriver, le numérique par sa propre magie technologique franchi d’obstacles physiques pour y accéder. Et donc, dans un pays qui balbutie les premiers rudiments d’un état de droit, l’exercice d’impulser un dynamique socioculturelle exige la structuration d’une législation et la mise en place d’une politique cohérente, réaliste, idoine et juste, alimentées par les contributions de tous et de chacun.

A en croire monsieur Rigobert Kenmogne, le chargé des programmes du paradigme initiative ( PIN ) en Afrique centrale, venu du Cameroun pour animer cette session de travail, le choix de la République démocratique du Congo pour la tenue de ces assises se justifie par l’enregistrement de plusieurs alertes en violations des droits numériques notamment : la fermeture de l’internet, la surveillance ou la mise sous écoute ou encore le contrôle de masse. «Notre souhait est que la RDC fasse preuve d’un pays démocratique comme son nom l’indique sur l’accès du droit numérique dont l’internet», a-t-il déclaré.

Le conseiller au ministère national du numérique Me Prosper Ntetika quant à lui, cette initiative est à encourager car grâce à l’apport de tout un chacun, on va bâtir le socle du numérique en République démocratique du Congo le numérique étant un travail de construction, d’où, la population est appelée à accompagner le ministère du numérique afin de permettre à tout le monde d’y accéder.

Il sied de préciser que cette activité a été organisée dans le cadre de la mise en œuvre du projet Greater Internet Freedom de Paradigm Initiative dont l’institut congolais des droits de l’homme est le partenaire de la mise en œuvre en République Démocratique du Congo.

 

BMM Inongo

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!