mardi, juillet 5, 2022
Nation

RDC- Forum de Lubumbashi : EDDY KAPEND critique le format et propose d’élargir le thème en ces termes, « frères et sœurs aujourd’hui, frères et sœurs toujours, avec tous les congolais »

11views

 

Par Dario Kiaka, mercredi le 18 mai 2022

Ouvert hier, mardi le 17 mai 2022 à Lubumbashi, sous le thème « frères et sœurs aujourd’hui, frères et sœurs toujours », le Forum de Lubumbashi passe pour une messe séparatiste aux yeux du colonel EDDY KAPEND, ancien aide du camp et chef d’État major particulier du feu Président de la RDC, Mzee Laurent Désiré Kabila. Sous la médiation de l’archevêque métropolitain de Lubumbashi, Mgr Fulgence Muteba, ce forum a pour objet principal, réconcilier tous les fils et toutes les filles du grand Katanga, défini en ce titre, « enterrer la hache de guerre pour développer cette région. »

Dans son point de presse tenu ce 17 mai à Kinshasa, à l’occasion de la commémoration de la fête du soldat congolais, le colonel Eddy Kapend à salué l’initiative mais regrette du caractère restreint avec lequel  sont parties ces assises, dont une fixation sur le Katanga,  en lieu et place d’une réconciliation véritablement nationale, impliquant toutes les filles et les fils du grand Congo. « (…) on ne doit pas oublier que le Katanga fait partie du Congo et en fera toujours partie. La véritable réconciliation, c’est celle du peuple avec lui-même dans toute sa diversité socioculturelle, pas celle des politiciens qui ont des intérêts politiques différents. », a-t-il rappelé.

Pour ne parler que du Katanga, poursuit-il, les politiciens Katangais sont les premiers à diviser le peuple Congolais mais aussi le Katanga, il faut seulement entendre leurs discours pour s’en convaincre. Ils ont hypothéqué, bradé sinon vendu toutes les richesses minières aux étrangers à vil prix. S’il faut alors parler du développement de la région du Katanga, avec quoi va-t-on le développer ou le pays tout entier ?, s’est-il interrogé.

« Préserver l’unité du pays est un devoir sacré pour chaque congolais et chaque Congolaise. C’est l’héritage de nos aïeux que nous avons l’obligation de léguer à la postérité, comme l’immortel serment de liberté chanté dans notre hymne », a précisé le colonel, avant de condamner avec véhémence l’idée d’une unité à géométrie variable, selon les espaces socioculturelles et linguistiques comme le voudraient certains congolais mal intentionnés. Non, rétorque-t-il, il faut un Congo uni et fort dans ses limites de l’indépendance. Une seule géométrie, une seule superficie et un seul pays, la République Démocratique du Congo, dont on ne cédera aucun centimètre carré et ne déchirera aucun espace socioculturelle et linguistique, tel est son vœu le plus ardant.

En ce qui le concerne personnellement, Eddy Kapend se dit prêt à ne ménager aucun effort pour répondre à l’appel de la patrie, derrière le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont la volonté ne fait l’ombre d’aucun doute, pour sortir le pays de l’insécurité qui sévit à l’Est, consolider l’unité du pays afin de s’engager dans l’exaltante œuvre de la réconciliation nationale.

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste créé le 04 novembre 2020. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence!