mardi, octobre 20, 2020
Economie

Haut-Uélé/100 mois impayés: les agents de la SOKIMO ont marché à Watsa

26views

Des agents de la société SOKIMO ont marché ce mardi 13 octobre 2020, à Watsa dans la province du Haut-Uélé.

Par cette marche, Ils réclament la paie de 100 mois d’arriérés de salaire. Et dénoncer en même temps, la confiscation selon eux, et le rachat illicite de 20% sur les 30% initiaux de la part de SOKIMO par Kibali Gold Mines.

«Il y a le rachat illicite de 20 pourcent imposé par Kibali contre la volonté de la SOKIMO, soit l’équivalant de 112 millions de dollars, en violation du contrat parce qu’on a levé beaucoup des closes. Quand on exploite une tonne d’or aujourd’hui ca ne va plus pousser ca va s’épuiser. Alors Kibali doit nous payer ; c’est un droit d’épuisement. Plus de 100 mois impayés c’est trop!», s’est indigné un des manifestants.

En colère, ils ont parcouru près de 14 km à pied soit de Watsa à Durba, pour déposer leur mémo aux autorités de Kibali Gold Mines.

Faudra retenir qu’en début septembre dernier, le ministre national de l’intérieur, Gilbert Kakonde, avait lors de sa mission à Durba, rassuré sur la possibilité de relancer les activités au sein de la SOKIMO. Selon ses propos, le dossier était déjà étudié par le conseil des ministres. Depuis lors, ladite société aurifère frôle la faillite dans le Haut-Uélé.

Muammar Awoni

Leave a Response