jeudi, octobre 22, 2020
Société

Kwilu : Le groupement de Mayoko se vide de sa population suite au conflit du pouvoir coutumier à Bulungu

22views

Le groupement Mayoko, en territoire de Bulungu s’est vidé de sa population à la suite de la présence policière depuis le mouvement de contestation observé depuis le samedi 10 octobre 2020, après la décision de suspension du chef de groupement.

Contacté par infos24.net, Gabriel Mudiandambu, chef de groupement suspendu attribue la décision au ministre provincial de l’intérieur.

« il existe une décision du ministre provincial de l’intérieur du Kwilu le suspendant de ses fonctions alors que c’est lui le chef reconnu. Cette décision serait à la base du mouvement de contestation par la population qui séjourne en foret suite aux menaces policières »

Et de renchérir que, « c’est le nouveau chef nommé Ngamandala Zébedé qui aurait fait appel à la police qui menace la population afin de faire assoir son pouvoir »

En réaction, Joachim Kumarer, ministre provincial de l’intérieur du Kwilu, exprime des doutes au sujet de l’authenticité de la décision lui attribuée et invite l’administrateur du territoire de Bulungu de ne pas appliquer cette décision jusqu’à son arrivée.

Entre temps, Joachim Kumarer appelle la population au calme et à revenir dans le village afin de vaquer librement à ses occupations.

Retenez que, le groupement Mayoko est situé dans le secteur de Kwilu Kimbata en territoire de Bulungu.

Rolly Mukiaka, à Bandundu

Leave a Response