mardi, octobre 20, 2020
Société

Kwilu : les acteurs sociaux sensibilisés sur l’abolition de la peine de mort à Bandundu

11views

C’est sous le thème « pour une représentation effective en justice des personnes passibles de la peine de mort », qu’a été commémorée le mardi 06 octobre 2020 la 18ème journée mondiale contre la peine de mort, organisée par la coordination provinciale du Rhadoma, réseau des associations de défense des droits de l’homme et militants abolitionnistes de la peine de mort en RDC, ténue à Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu.


Dans son exposé,  l’orateur principal et premier président de la Cour d’Appel du Kwilu, Baudoin Kipaka est revenu sur l’évolution des démarches entreprises pour l’abolition de la peine de mort en RDC


« (…) aujourd’hui la peine de mort n’est pas exécutée depuis le 07 janvier 2003 et il y a des juges qui disent qu’ils ne peuvent pas retenir cette peine puisqu’elle ne sera pas exécutée, il faut prendre une autre peine qui est alternative, voilà pourquoi aujourd’hui il y a des magistrats abolitionnistes puisqu’ils sont convaincus du fait que lorsque pendant plus de 10 ans une peine n’est pas appliquée elle devient inefficace et inutile puisqu’elle ne sert pas à lutter contre la criminalité », a déclaré, Baudoin Kipaka.


A lui de poursuivre « il y a des avancées significatives dans la lutte contre la peine de mort, cependant il y a des défis à relever, voilà pourquoi nous avons interpellé le législateur pour essayer de prendre position, soit à la Cour Constitutionnelle de déclarer les dispositions du code pénal et du code pénal militaire inconstitutionnel, soit au parlement de voter une loi d’abolition de la peine de mort (…) », a-t-il conclu.


A cette conférence, plusieurs autorités provinciales y ont pris part parmi lesquelles le président de l’assemblée provinciale du Kwilu, Serge Makongo.
rédaction

Leave a Response