jeudi, octobre 29, 2020
Non classéPolitque

RDC/Crise à l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi: le président et son vice procède chacun à sa manière à l’ouverture de la session de septembre

20views

L’assemblée provinciale du Sud-Ubangi a connu, ce mercredi 30 septembre 2020, une double cérémonie d’ouverture solennelle de la session budgétaire de septembre. 

Le président de cet organe délibérant, John Degbalase et son vice-président, Antoine Bokumu qui se disputent le leadership de cette première institution provinciale, ont ouvert séparément cette session parlementaire dite essentiellement budgétaire.

Le speaker de cette assemblée provinciale qui était le premier à ouvrir cette session parlementaire dans l’avant-midi, a appelé ses collègues membres du bureau qui ont refusé d’assister à la cérémonie d’enterrer la hache de guerre pour mettre fin au climat malsain qui ne permet pas à leur institution de bien contrôler l’exécutif provincial pour que celui-ci réponde aux aspirations de la population du Sud-Ubangi.

« Au moment où nous passons le temps pour des querelles, nos collègues d’autres provinces travaillent. Si nous n’arrivons pas à trouver solution à notre problème interne, arriverons-nous à trouver solution au problème de la population » s’est interrogé John Degbalase.

Et d’ajouter que, « Il nous faut enterrer la hache de guerre et transcender les divergences politiques »

Il a par la suite exigé de l’exécutif provincial du Sud-Ubangi « le respect des prévisions budgétaires et de la reddition des comptes » avant l’adoption très prochaine du budget de la province exercice 2021.

De son côté, le vice-président de l’assemblée provinciale, Antoine Bokumu, soutenu par d’autres membres du bureau, a procédé dans l’après-midi de ce même mercredi à l’ouverture de cette même session. 

« L’impasse qui se constate actuellement est due au fait qu’un membre du bureau permanent, en la personne du président, ne fait plus l’unanimité au sein de l’assemblée provinciale suite à son comportement conflictuel, non consensuel et malhonnête. Malgré plusieurs tentatives pour le ramener à la raison que sans la majorité, il ne peut pas diriger la première institution provinciale du Sud-Ubangi », a-t-il dit dans son discours d’ouverture de cette session parlementaire. 

D’après lui, tout au long de cette session, les députés provinciaux vont procéder « à l’élection du nouveau président qui sera issu du territoire de Gemena, laquelle circonscription dispose d’un poids politique suffisant pour diriger la première institution provinciale »

À noter qu’à la veille de l’ouverture de la session budgétaire de septembre, les députés provinciaux du Sud-Ubangi ont, dans une déclaration lue par leur collègue Dieudonné Ligbakelo retiré leur confiance au président, John Degbalase, qu’ils jugent d’ incompétent malgré sa réhabilitation par la Cour Constitutionnelle en janvier dernier.

Rédaction.

Leave a Response

Rédaction infos24
INFOS24.Net, est un média en ligne de référence à caractère généraliste. Il est basé en R.D.Congo. #Infos24.net, la référence.